Une découverte exceptionnelle : le rituel des compagnons Étrangers tailleurs de pierre du Devoir à la fin du dix-septième siècle

J’ai le plaisir de vous annoncer qu’au cours de la conférence que je viens de faire à la Bibliothèque nationale de France (voir article précédent), j’ai présenté une prodigieuse découverte documentaire touchant à l’histoire des compagnonnages : il s’agit d’un manuscrit des règles des compagnons Étrangers tailleurs de pierre, la société rivale de celle des Passants, faisant état d’une assemblée générale ayant eu lieu le 2 mai 1680 à Dijon, et contenant leur rituel de réception. C’est sans conteste la plus importante découverte depuis celle des archives des compagnons Passants tailleurs de pierre d’Avignon en 1996.

On sait que les Étrangers se sont éteints à la fin du XIXe siècle et que pour diverses raisons, dont l’extrême rareté des archives les concernant, ils constituent un véritable mythe dans l’histoire des compagnonnages. L’édition critique à venir de ce document va apporter de nouvelles lumières non seulement sur le sujet de l’initiation, mais aussi sur l’histoire générale des compagnonnages à l’articulation des XVIIe et XVIIIe siècles, ainsi que sur la question des interférences entre les rites et symboles compagnonniques et maçonniques.

Un fichier PDF reproduisant l’intégralité du texte de cette conférence est disponible en téléchargement gratuit ici.